A propos du « consentement » d’une fille de onze ans…